Animal Crossing : Pocket Camp, une vraie déception [Android]

Bonjour à tous. 

En ce mardi, je voulais parler d’autre chose mais puisque le jeu Animal Crossing : Pocket Camp est finalement disponible un jour à l’avance, je me suis dit que c’était le bon moment pour vous dire ce que j’en ai pensé et vous expliquer ce qui m’a le plus déçue. Avant de commencer, je précise que je l’avais déjà téléchargé depuis sa sortie en Australie sur le Play Store australien. C’était possible en suivant notamment les instructions de l’article de Numerama.

ACPC
Image issue de la page Facebook @AnimalCrossingFrance (https://www.facebook.com/AnimalCrossingFrance/photos/a.126192430906295.1073741826.105219533003585/436992549826280/?type=3&theater)

Une attente trop longue par rapport à ce qui a été proposé au final

J’ai été déçue car je l’attendais depuis qu’il avait été annoncé. Je m’attendais à quelque chose de plus complet. Par exemple, en guise de récompense, les animaux nous donnent des matériaux mais ces derniers servent uniquement à fabriquer des meubles (dont la fabrication vous sera en plus facturée). Pas question de meubles ou vêtements en échanges des services rendus. N’est-ce pas là ce qui nous donne envie d’aider toujours plus les animaux lorsque l’on reçoit à chaque fois un petit quelque chose différent ?

Un jeu pas du tout à la hauteur des autres jeux sortis sur console de salon/console portable

Ce point en dit déjà long. Pas de Tom Nook, souvent les mêmes meubles qu’on retrouve en vente, difficultés à se faire des clochettes rapidement… Tous ces inconvénients font que l’on n’a pas envie de jouer durant des heures. En plus de cela et puisque l’on doit toujours ramener des ressources aux animaux pour satisfaire leurs demandes (sachant qu’on fait assez vite le tour des poissons, insectes et fruits du jeu), le jeu devient vite répétitif. Par conséquent, on s’ennuie. Cela dit, faire de cet Animal Crossing le successeur des autres n’est peut-être pas l’ambition de Nintendo après tout.

La barrière de la langue

Si comme moi, vous n’avez pas pu attendre la sortie en France, sachez que les dialogues en anglais a gâché mon expérience de jeu. Je n’éprouve aucun plaisir à lire les discussions avec les animaux puisqu’elles ne sont pas en français et sont donc moins percutantes. D’ailleurs, de façon générale, l’ambiance et le style du jeu sont beaucoup moins identifiables en anglais. J’ai testé la version française dès ce matin et même si cela ajoute un peu d’humour et de cohérence à l’univers du jeu, cela ne suffira pas à m’y faire rejouer.

Vous l’avez compris, en tant que fan de l’univers Animal Crossing, ce jeu n’est pas à la hauteur de mes attentes, même si j’imagine qu’il n’a jamais été question d’être un jeu aussi riche qu’un jeu payant. Par contre, si l’objectif était de ressembler aux autres jeux sur smartphone (je parle des jeux à télécharger gratuitement dans lesquels on doit attendre ou payer pour faire avancer le temps plus vite) en utilisant la marque Animal Crossing, c’est réussi.

 

Vous avez testé le jeu vous aussi ? Vous avez aimé ?

À très vite pour un nouvel article.

Publicités

Je me pose des questions sur ma sexualité

Bonjour à tous.

En ce mercredi, je me suis dit qu’il fallait que je vous parle d’un sujet qui me préoccupe en ce moment : ma sexualité. Je pense qu’il nous arrive à tous de se poser des questions.

 

flag-1184117_640

 

Pour commencer, je ne suis pas sûre d’être hétérosexuelle. 

Je me pose des questions par rapport à ça. Le fait que toutes mes relations amoureuses (avec uniquement des garçons jusqu’à présent) n’ont pas été à la hauteur de mes attentes m’interroge. Est-ce que je cherche dans ces relations quelque chose que je ne trouverai jamais, puisqu’être en couple avec un garçon ne semble pas me convenir ? D’un autre côté, si je devais me définir en tant qu’homosexuelle, je pense que les charmes du sexe masculin me manqueraient.

Fantasme sur des personnes du même sexe…

Il est vrai que je me suis surprise à me sentir attirée (je veux dire par-là être sensible à la beauté) par des filles qui ont plus ou moins le même âge que moi. Je me demande souvent comment je réagirais si j’entamais une relation avec l’une d’elles. En ce moment, j’ai l’impression d’être particulièrement sensible à la beauté asiatique.

…Ou simple envie de leur ressembler ?

Pourtant, je ne peux pas affirmer à 100% que je suis vraiment attirée par les filles. Peut-être que j’observe leur beauté parce que j’aimerais être aussi belle qu’elles. Je n’en sais rien. Je ne peux pas répondre à cette question, tout comme je ne peux pas répondre à la question sur ma sexualité parce que je ne sais pas.

Voilà où j’en suis en ce moment dans ma réflexion.

Et vous, vous avez réfléchi et classé le sujet depuis longtemps ?

Les amours de Line (suite) [Fiction] ✏️

Bonjour à tous.

Aujourd’hui, je vous propose la suite de ce que j’ai écrit la semaine dernière. Pour (re)lire le début avant de lire ce qui va suivre, c’est par ici.

Bonne lecture !


gender-312411_640

 

Désormais étudiante, Line se rend compte qu’elle vient de passer un cap dans sa vie et elle se sent un peu plus adulte. Même si elle fréquente les amphis de l’université, elle n’oublie pas pour autant Alex, qui est toujours élève au lycée. Elle imagine comment se passent ses journées et se demande quand elle le reverra. Secrètement, elle espère revoir Béatrice qui lui annoncera qu’Alex sera présent la prochaine fois qu’ils se verront tous ensemble.

Alors que Line revoit Alex en octobre de cette année-là grâce à son amie, elle est plutôt surprise. D’habitude, le jeune homme lui accorde un minimum d’attention même sans trop se faire remarquer. Mais là, pas un regard. Que s’est-il passé ? Line n’aura pas la réponse à sa question. Quelques mois après, elle a appris qu’Alex avait une copine depuis peu. Elle a eu mal et ne s’y attendait pas. Elle se demande si elle ne s’est pas trompée en croyant avoir décelé un intérêt du côté d’Alex. Elle décide de laisser tomber et de tourner la page

La vie de Line ne sera plus jamais vraiment la même après cette déception. Le temps passe et alors qu’elle est encore étudiante en première année, elle n’a toujours pas connu de vraie relation amoureuse. Elle en vient à douter de ce qui l’attire. Préfère-t-elle les garçons, les filles ou les deux ? Elle ne sait pas. Ce qui la fait douter, c’est l’une des filles qui est dans sa classe. Le teint légèrement hâlé, des cheveux châtains, des yeux noisette, la belle Vanessa ne laisse pas la jeune étudiante insensible. Et devinez quoi ! Line a cru remarquer qu’elle ne laissait pas Vanessa insensible non plus… Elles se parlent parfois mais leur relation ne se développe pas beaucoup. Notre étudiante a du mal à aller vers la demoiselle.

Au final, l’histoire s’est répétée. Il ne passera rien entre elles. Alors que Vanessa change d’université dès septembre, Line poursuivra ses études au même endroit. Elles seront donc séparées et ne se recroiseront plus. Pauvre Line. Elle se demande quand sa vie amoureuse va enfin décoller et cesser d’exister uniquement dans sa tête.

 

À très vite pour une éventuelle suite de l’histoire.

 

SMS à ma voisine

Bonjour à tous.

Chaque vendredi, un nouveau SMS est envoyé (enfin, envoyé virtuellement depuis le blog) à une personne à qui j’aimerais dire quelque chose de particulier. Aujourd’hui, je m’adresse à ma voisine.

 
green-381334_640


À : La voisine du dessus


Salut. On ne se connaît pas et on ne s’est jamais croisées. Je m’appelle Julie et je suis l’une de tes voisines. Hier soir, j’ai été un peu dérangée parce que tu fumais du cannabis. L’odeur s’est répandue jusqu’à chez moi. C’était désagréable. Non seulement, je ne fume pas du tout (ni cannabis, ni cigarettes) mais en plus, en faisant ça, je crois que tu m’as rendue fumeuse passive. Ce n’est pas envisageable pour moi. Que tu fumes, ça te regarde mais s’il-te-plaît, la prochaine fois, prends des précautions et fais en sorte que la fumée ne se répande pas chez les voisins. Nous n’avons rien demandé (et je te rappelle au passage que tu n’as pas le droit de fumer à l’intérieur de ton studio, sous peine de déclencher le détecteur de fumée pour une fausse alerte). J’espère que ça ne se reproduira pas. Bonne soirée.


 

Je suis certaine que ce genre de situation vous est déjà arrivée. Ah… On ne choisit pas ses voisins…

À très vite pour un nouvel article. 

Les amours de Line [Fiction]

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, j’avais envie de me lancer dans l’écriture et de publier une courte histoire. C’est tout nouveau pour moi et c’est la première fois que je le fais. J’espère que ça vous plaira. N’hésitez pas à me donner votre avis. Bonne lecture !


 

heart-2862408_640

 

Line a 14 ans. Elle est collégienne dans un établissement proche de chez elle. Élève de 3ème, elle habite en banlieue, comme tous ses amis d’enfance. Elle est heureuse. Il faut dire qu’elle a tout pour être heureuse : les garçons la regardent, elle est aimée de tous ses camarades, elle est première de la classe, a confiance en elle et est à l’aise avec son corps au point d’aimer la façon dont elle s’habille car elle trouve que son style vestimentaire met en valeur son corps. Avec ses amies les plus proches, elle parle du garçon dont elle est amoureuse. Elle pourrait passer des heures à parler de lui. Elles parlent aussi musique, quotidien… Bref, Line apprécie chaque moment qu’elle passe avec ces amies. Chaque jour passé au collège est un bonheur.

Mais cette année de 3ème est passée trop vite. Que dire des années lycée qui n’ont pas été aussi bien qu’elle l’espérait ?

S’il n’y avait qu’une chose à retenir de ses années lycée, Line parlerait de cet autre garçon qu’elle a aimé, un certain Alex. Elle le rencontre à l’âge de 15 ans grâce à une amie commune, Béatrice. Le jour de leur rencontre, elle ne fait absolument pas attention à lui. C’est lors d’une soirée où Béatrice et ce garçon sont présents qu’elle le remarque vraiment. Oui, elle connaissait son existence et l’avait déjà revu avant ce fameux soir mais il n’avait pas autant retenu son attention auparavant. Ce soir-là, elle avait compris qu’elle était en train de tomber amoureuse de lui. Il était grand, mince, aux yeux clairs et aux cheveux noirs. Il était plus jeune qu’elle mais elle s’en moquait parce qu’il n’y avait pas une grande différence d’âge entre eux.  Au cours de cette soirée, elle l’a côtoyé sans vraiment avoir de grande discussion avec lui. Il y avait une petite complicité entre les deux, sortie d’on-ne-sait-où. Lui, semblait l’apprécier sans tout connaître d’elle et elle, elle ne savait plus quoi penser parce qu’elle avait déjà été amoureuse avant lui mais là, c’était une forme d’amour différente de ce qu’elle avait connu. En fait, parfois elle ne niait pas ses sentiments envers lui et parfois, elle semblait s’en ficher. Tout cela aurait pu s’arrêter là. C’est vrai, flasher sur quelqu’un en soirée qu’on ne reverra jamais, c’est assez commun, non ? Line a eu beaucoup de chance car après cette fameuse soirée, elle a recroisé le chemin d’Alex

D’abord, elle a remarqué qu’il était dans le même lycée. Ensuite et sans le savoir, son amie l’a aidée à revoir Alex en organisant d’autres soirées et d’autres sorties où il était présent. À chaque occasion, Line s’apprêtait et se maquillait en espérant secrètement qu’Alex la remarque. Elle ne savait pas si son plan fonctionnait mais elle avait tout de même l’impression qu’il remarquait sa présence, sans pour autant trop se manifester. Lui portait-il un intérêt particulier ? Ou était-ce simplement de la sympathie ? Line ne sait pas.

Des soirées où ils se sont croisés, il y en a eu plusieurs. Durant l’une d’elles où Béatrice fêtait son anniversaire, Line avait remarqué qu’Alex la regardait, surtout qu’elle portait une jolie robe qui la mettait en valeur. Les regards d’Alex parlaient pour lui

Un jour, ils se sont retrouvés assis l’un à côté de l’autre sur le canapé du salon pour regarder un film avec les autres invités.

Mais il y a un détail que nous avons oublié de mentionner. Avec cet Alex, il ne s’est jamais rien passé. Ils n’ont jamais vécu d’histoire d’amour. Du temps s’est écoulé depuis cette fameuse soirée et les autres. Line a désormais 18 ans et n’est jamais sortie avec un garçon.

La voilà donc adulte et sans confiance en elle. Elle doit aller à l’université à la rentrée prochaine.

 

À suivre.

Des photos d’Halloween simples à réaliser

pumpkin-2892303_640

 

Bonjour à tous ! 

Puisque c’est Halloween aujourd’hui, je vous propose de faire des photos dans le thème. Pour cela, c’est tout simple !

1- Téléchargez l’application Messenger de Facebook (si vous ne l’avez pas déjà sur votre smartphone ou tablette) via le Google Play Store.

2- Ouvrez l’application et cherchez l’icône en forme de citrouille, vers le bas de votre écran.

3- Appuyez sur cette icône. Vous vous retrouvez alors en mode photo. Dans ce mode, vous trouverez différents filtres, dont une bonne partie aux couleurs d’Halloween. Vous n’avez plus qu’à faire votre choix en sélectionnant le filtre qui vous plaît et en  vous prenant en photo avec. Amusez-vous bien !

Petite précision : ce type de contenu apparaît bien souvent à la suite d’une mise à jour. Si vous ne trouvez pas les filtres en question, mettez à jour Messenger et réessayez. Vous pouvez me poser vos questions dans les commentaires si jamais vous avez un souci.

 

Voilà ce que ça donne pour moi

orca-image-1509451681061.jpg_1509451681195.jpegorca-image-1509451644644.jpg_1509451644783.jpegorca-image-1509451434370.jpg_1509451434515.jpeg

orca-image-1509451744716.jpg_1509451744832.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

Astuce : Ces photos pourraient très bien être imprimées et accrochées dans un cadre pour servir de décoration par exemple. 

 

JOYEUX HALLOWEEÀ TOUS !

 

SMS à ma mère

Bonjour à tous !

Comme les deux derniers vendredis, on se retrouve pour un nouvel SMS. Je crois d’ailleurs que ce type d’article/de format vous plaît bien et j’en suis ravie.

 

social-media-1847220_640

 

Vous commencez à connaître le principe : je m’imagine envoyer un SMS à une personne sans aucun filtre dans le contenu, c’est-à-dire que je rédige un SMS dans lequel je dis tout ce que j’ai envie de dire, comme ça me vient et comme j’aimerais le dire. Aujourd’hui, le SMS virtuel est envoyé à un destinataire particulièrement important pour moi, je veux parler de ma mère. Ce SMS est probablement le plus compliqué à écrire pour moi, vous allez comprendre pourquoi en lisant les lignes qui vont suivre.

 

 

green-381334_640


À : Maman


Bonjour maman. J’espère que tu vas bien. Le vendredi, c’est SMS virtuel sur le blog (oui, je tiens un blog mais bon, ce n’est pas ce que je veux que tu retiennes de ce message) et c’est toi le destinataire de ce SMS que j’imagine envoyer à quelqu’un à qui j’aimerais dire des choses que je n’ose pas dire dans la vraie vie. Il y a des tas de choses que tu ignores. De ton côté, tu penses que nous avons une relation sans problème et que tout va bien entre nous. De mon côté, ce n’est pas si simple. Les reproches que je te fais sont nombreux. Je ne sais même pas par où commencer. Peut-être par ce que je te reproche en ce moment : tu ne fais pas toujours tes papiers à temps. Alors oui, ce n’est pas mon problème, ça je suis d’accord. Mais ça devient mon problème quand j’ai besoin d’un ou de plusieurs papiers et que je ne peux pas les fournir à cause de toi. Qui est dans l’embarras à cause de cette situation ? C’est bien moi, et non pas toi. C’est arrivé trop de fois pour que je passe l’éponge comme ça. Mais que cherches-tu au juste en agissant comme ça ? À me mettre des bâtons dans les roues ? Si oui, pourquoi ? Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ? Peut-être que c’est trop te demander que d’être à jour dans tes démarches administratives. Et rien que pour ça, je ne sais pas toujours quoi penser de toi : dois-je voir tout le bien que tu as fait ou dois-je garder en tête toutes les fois où tu n’as pas été là quand il le fallait ? Parce que je ne retiens pas que ces histoires de papiers manquants. Y’a aussi toutes les fois où tu dis que tu vas passer à  la maison dans l’après-midi, que je t’attends et qu’au final, tu ne viens pas et tu ne m’as même pas prévenue pendant l’après-midi. Tu préfères prévenir quand il est trop tard, quand j’ai enfin compris que ce n’était plus la peine d’attendre. J’en viens à me demander quelles sont tes priorités. Je ne te comprends pas toujours. Et honnêtement, c’est très souvent que je désapprouve tes choix, tes priorités, tes attitudes. Ce n’est pas parce que je suis jeune que je n’essaie pas de comprendre. C’est faux. Je le dis parce que je sais que tu dis souvent ça, que quand on est jeune, on a moins d’expérience et qu’il y a des choses qu’on ne peut pas comprendre, qu’on ne sait pas mieux qu’une personne qui est plus âgée que soi. Tu vois, moi, en te voyant, j’ai l’impression d’en savoir plus que toi alors que tu approches des 60 ans. Il y a tellement de choses que tu aurais dû apprendre et intégrer, tu as eu largement le temps depuis ta naissance et pourtant, à 22 ans, j’ai l’impression d’avoir plus de principes et de valeurs que toi. Bizarre, non ? En fait, pour résumer, vu que je n’ai plus qu’un seul parent sur qui compter, j’aurais aimé que ce parent soit présent pour moi au maximum et fasse toujours de son mieux pour ses enfantsMalheureusement, ce n’est pas le cas. C’est dommage mais c’est la vie. Ne sois donc pas étonnée de constater que je reviens peu à la maisonPourquoi j’aurais envie de revenir ? Pour voir une maison mal entretenue ? Pour encore apprendre des mauvaises nouvelles ? Pour ne te voir qu’une seule fois en peu de jours ? Non merci. En relisant ces lignes, je me dis que peut-être, je n’utilise pas la bonne approche avec toi, vu qu’au fil des années, rien ne change. Je verrai si je n’essaie pas d’agir autrement avec toi. J’y réfléchis en tous cas. Je ne suis pas la fille parfaite mais avec tout ce que j’ai à gérer seule (en plus de toi), je fais ce que je peux. Bref, je viens la semaine prochaine pour récupérer des trucs. On aura peut-être l’occasion de discuter de tout ça. Bisous. 


 

Heureusement que je n’ai dit que le principal et dans les grandes lignes, sinon ce SMS serait bien trop long. Il résume la relation compliquée qu’on peut avoir avec nos parents parfois. 

 

Et vous, est-ce qu’il y a des choses que vous aimeriez dire à vos parents mais que vous n’osez pas dire ?

On se retrouve très vite pour un nouvel article. 👋